Les différents types d’accueil

L’accueil familial avec hébergement comprend différentes prestations dont la durée peut varier.

Accueil d’urgence et de transition (15 jours à trois mois)
  • L’accueil familial d’urgence et de transition répond à un besoin de protection immédiat pour un mineur. Il est déterminé dans le temps et non-prévisible. Il permet une trêve dans un moment de crise ou dans une situation d’épuisement familial. Il est une alternative à l’institution. Il est provisoire et nécessaire pour que le service placeur évalue l’ensemble de la situation du mineur et propose un projet.
  • Il est non planifiable et est mis en place dans des délais très courts. La durée de l’accueil d’urgence est délimitée dans le temps en principe de 15 jours à 3 mois maximum, un premier point de situation est fait dans les 15 premiers jours suivant le premier jour du placement. L’accueil familial d’urgence nécessite un dispositif particulier pour les familles d’accueil engagées qui bénéficient d’un encadrement, d’une préparation et de conditions d’accueil spécifiques.
Accueil à court terme et dépannage (moins de trois mois)
  • On entend par accueil court terme et dépannage tout accueil déterminé dans le temps et prévisible pour une courte période (moins de trois mois) avec, en principe, retour dans le lieu de vie habituel de l’enfant à la fin de l’accueil (par exemple il pourrait s’agir d’une situation de placement d’enfants lors d’hospitalisations pour interventions chirurgicale et en l’absence de soutien possible de l’entourage).
Accueil moyen terme déterminé dans le temps (plus de trois mois jusqu’à un an)
  • On entend par accueil moyen terme, un accueil déterminé dans le temps, (jusqu’à un an). La convention de placement est actualisée si l’évaluation de la situation prévoit un renouvellement du placement ou la transition vers une autre mesure d’accompagnement (intégration de l’enfant auprès de ses parents avec ou sans mesures éducatives, placement à long terme en famille d’accueil ou en institution d’éducation). Si l’enfant est âgé entre 0 et 36 mois, le choix de son lieu de vie permanent devra être déterminé le plus tôt possible.
Accueil long terme (au-delà d’un an)
  • On entend par accueil long terme, un accueil pour une durée de plus d’un an, indéterminé prévisible et réévalué périodiquement. L’accueil d’enfants à long terme tend à offrir à l’enfant une permanence de lieu de vie et une continuité de prise en charge qui lui permettent de développer des liens d’attachement sécurisants primordiaux pour son développement affectif, psychologique et cognitif. Ce type d’accueil nécessite une évaluation préalable documentée qui permet de définir les besoins de l’enfant à long terme et le type de relations qu’il entretiendra avec son ou ses parents (organisation et accompagnement des relations personnelles, projet éducatif individuel renouvelé régulièrement). Il est défini dans le cadre de la Convention de placement et annexes.
Accueil long terme relais
  • On entend par accueil relais, l’accueil d’enfants, de manière régulière, généralement durant les fins de semaine ou les vacances (plus d’une fois par mois) sur demande de leur représentant légal, de leur curateur ou de la personne responsable dans leur lieu de vie (IGE ou parents nourriciers). Ces accueils relais doivent être au bénéfice d’une autorisation et sont soumis à surveillance.